Israeli and Palestinian Flags

 

Questions Fréquemment Posées

 

1) Q. Qu'est-ce que la Confédération Israélo-palestinienne?

R. Fondamentalement, il s'agit d'un troisième gouvernement pour les peuples israélien et palestinien. Une confédération ne dissout ni le gouvernement israélien ni le gouvernement palestinien. Les gouvernements israéliens et palestiniens demeureront les gouvernements des peuples israélien et palestinien. Les peuples et les institutions israéliens et palestiniens resteront soumis aux juridictions et lois de leurs gouvernements respectifs. Cependant, la confédération sera un troisième gouvernement qui représentera les peuples d'Israël et de Palestine ensemble.

Selon la constitution de la Confédération Israélo-palestinienne, il y aura 300 membres d'un Parlement qui représentera les 300 districts de tout le territoire d'Israël, de la Cisjordanie et de Gaza.
Pour qu'une loi soit adoptée, il faudra qu'elle reçoive au moins 55 % de « oui » de la part du Parlement d'Israël et 55 % de « oui » de la part du Parlement de Palestine.
Les gouvernements d'Israël et de Palestine auront chacun un droit de véto sur les lois qui seront votées. Si ces gouvernements mettent leur véto, ces lois ne seront pas adoptées. Mais s'ils ne le mettent pas, alors ces lois seront adoptées.
Vous pouvez d'ailleurs lire la totalité de cette constitution, qui est disponible sur ce site.


2) Q. Qui aura le droit de voter pour cette Confédération Israélo-palestinienne?

R. Selon la constitution de la Confédération Israélo-palestinienne, les élections prendront place à l'intérieur de l'État d'Israël et de Palestine. Pour pouvoir voter, il faudra être citoyen de Palestine ou d'Israël et avoir 18 ans révolus. L'électeur devra être un habitant d'Israël ou de Palestine au moment de l'élection, et il devra se trouver physiquement en Israël ou en Palestine lors du vote.


3) Q. Quel est la localisation géographique de la Confédération Israélo-palestinienne?

R. La Confédération Israélo-palestinienne couvre l'ensemble de l'État d'Israël (y compris le plateau du Golan), la Cisjordanie et la bande de Gaza. La Constitution fait référence à ces territoires comme étant Israël et la Palestine.


4) Q. Qui sera éligible au Parlement de la Confédération Israélo-palestinienne?

R. Pour être éligible au Parlement, il faudra avoir 21 ans révolus, être un citoyen d'Israël ou de Palestine et avoir été résident du district dans lequel on déposera sa candidature.


5) Q. Qui sera éligible aux postes de Président et de Vice-président de la Confédération Israélo-palestinienne?

R. Le Président et le Vice-président doivent être des citoyens d'Israël ou de Palestine et avoir 35 ans révolus. Le Président aura un mandat de deux ans, au bout desquels il alternera avec le Vice-Président. Si le Président est un citoyen palestinien, le Vice-Président devra être un citoyen israélien. La personne qui recevra le plus de suffrages deviendra Président en premier. La personne arrivée en seconde position mais ayant une nationalité différente de celui arrivé en tête deviendra Vice-Président. Tant le Président que le Vice-Président devront avoir été résidents d'Israël ou de Palestine durant les 180 jours précédents l'élection.


6) Q. Que ce passera-t-il si le gouvernement israélien ou palestinien s'opposent aux élections?

R. La Confédération Israélo-palestinienne est une entité indépendante. Elle n'est pas exclusivement israélienne ou palestinienne. Il s'agit d'un troisième gouvernement composé d'Israéliens et de Palestiniens ensemble. Il ne se substituera ni au gouvernement israélien ni au gouvernement palestinien.

Nous croyons que son pouvoir politique dépendra du soutien local et international.

Si l'on parvient à organiser les élections et la participation à la fois des Israéliens et des Palestiniens, alors des lois importantes pourront être votées. Nous croyons que les gouvernements israélien et palestinien saisiront une telle opportunité tout en comprenant les avantages qu'ils pourront en retirer pour leurs peuples et qu'ils soutiendront un tel gouvernement.


7) Q. Que se passera-t-il si les gouvernements israélien ou palestinien ignorent les résultats?

R. Les gouvernements israélien et palestinien ne seront pas en mesure d'ignorer les résultats si le soutien populaire est important. Si les Israéliens, les Palestiniens et la communauté internationale apportent leur soutien, les gouvernements israélien et palestinien auront à examiner sérieusement les options qui se présenteront à eux.
Une des questions qui leur sera posée sera: « Quelle est votre position concernant le gouvernement le la Confédération Israélo-palestinienne qui est en train d'être créé? ». Un gouvernement responsable ne pourra pas, en toute conscience, se permettre d'ignorer la solution de la Confédération Israélo-palestinienne et, en même temps, déclarer qu'il fait tout pour rechercher la paix.


8) Q. Comment préviendra-t-on les fraudes, lors des élections?
 
R. Nous ne pensons pas que beaucoup de gens chercheront à influencer les résultats, d'une manière ou d'une autre. Certains pourraient s'opposer à la tenue des élections. Nous avons prévu plusieurs niveaux de sécurité afin d'empêcher toute tentative de sabotage de nos serveurs.
NNous utilisons différentes méthodes tels que des courriels ou des entretiens téléphoniques et des vérifications personnelles afin de nous assurer que ceux qui s'enregistrent comme candidats ou comme électeurs nous donnent les informations véridiques.

L'idée de vote en ligne a été acceptée par de nombreux pays et États ainsi que par des multinationales, de par le monde. Même le vote traditionnel n'est pas sûr à 100%. Nous sommes persuadés que notre système sera aussi sûr, si ce n'est plus, que le système traditionnel.


9) Q. Y aura-t-il le même nombre de députés israéliens et palestiniens?

R. Le nombre total de districts et de députés palestiniens, que nous prévoyons pour les élections du 12 décembre 2012 sera de 107, approximativement, sur la base d'une population palestinienne d'environ 4 millions. Le nombre total de districts et de députés israéliens sera de 193, approximativement, sur la base d'une population de 7,5 millions d'Israéliens.

Nous avons utilisé les chiffres fournis par les bureaux israélien et palestinien de statistiques. Ces nombres pourront changer légèrement s'il se produit des changements de proportions de population. br /> IIl est cependant important de noter que, pour voter une loi, le nombre de districts palestiniens ou israéliens n'a aucune importance. Ce qui comptera, c'est que pour faire adopter une loi, 55% des députés palestiniens et 55% des députés israéliens devront voter « oui », ce qui fait que même si les Israéliens ont plus de sièges, il ne leur sera malgré tout pas possible de faire passer une loi sans l'accord d'au moins 55% des députés palestiniens. Le nombre des députés palestiniens et israéliens pourrait évoluer dans l'avenir, en fonction de la croissance des deux populations.


10) Q. Quand est-ce que le Parlement se réunira et comment pourra-t-il voter et discuter les lois?

R. Au début, le Parlement et la Confédération toute entière se rencontreront et discuteront sur internet. Nous pensons que l'internet nous permettra de surmonter les restrictions de déplacement ou de temps auxquels les députés pourraient avoir à faire face. En plus, les discussions et les votes seront complètement transparents. Le monde entier pourra être témoin de la discussion et de la manière avec laquelle chaque député aura voté.


11) Q. Est-ce que les membres du Parlement et de la Confédération recevront des compensations?

R. Au début, aucun membre du Parlement ou de la Confédération ne recevra de compensation. Cependant, au cas où la Confédération serait en mesure d'obtenir des fonds suffisants pour compenser ses membres, les membres du Parlement pourraient en voter en faveur de paiements d'indemnités aux membres de la Confédération.


12) Q. Est-ce qu'un Israélien pourrait voter pour un Palestinien et inversement?

R. L'élection se fera par district. Chaque électeur pourra voter pour le candidat de son choix, quelque soit la nationalité dudit candidat.


13) Q. Que se passera-t-il si un district a des citoyens israéliens et palestiniens?

R. Toute personne pourra voter pour le candidat de son choix, quelque soit la nationalité du candidat ou celle de l'électeur.


14) Q. Est-ce que les Israéliens ou les Palestiniens qui vivent à l'extérieur pourront participer aux élections?

R. Non. Pour voter, une personne devra être citoyenne de Palestine ou d'Israël et habiter dans le district depuis au moins 6 mois.


15) Q. Est-ce qu'une même personne pourra être candidate à la fois à la présidence et au Parlement?

R. Oui, mais s'il est élu à la fois à la présidence ou à la vice-présidence et au Parlements, il lui faudra faire un choix. Il ne pourra pas cumuler les mandats de président ou de vice-président et de député.


16) Q. Pourquoi est-ce qu'une Confédération réussirait à établir la paix là où les gouvernements israélien et palestinien n'y sont pas parvenus?

R. L'approche actuelle est que les gouvernements israélien et palestinien agissent l'un envers l'autre comme des adversaires. L'approche de la Confédération serait qu'en tant que gouvernement indépendant, il serait pour les Palestiniens et les Israéliens tout à la fois. Il lui faudra trouver des solutions acceptables pour tous.

L'approche actuelle est, pour les gouvernements israélien et palestinien, de ne consacrer qu'une fraction de leur temps à la question de la paix. L'approche de la Confédération sera que le gouvernement de la Confédération consacrera 100% de son temps à cette question. Dans l'approche actuelle, les deux gouvernements ont des tâches doubles et parfois contradictoires. Souvent, tous les deux doivent apaiser les portions de leur électorat qui leur demande de se montrer « dur » avec l'autre camp, ce qui rend le travail pour la paix difficile pour ces gouvernements, alors qu'ils doivent en même temps se montrer « durs » envers l'autre camp. Avec l'approche de la Confédération, les électeurs de ladite Confédération seront des Palestiniens et des Israéliens qui ne demanderont qu'une seule chose: la paix. Il n'y aura pas de tâches doubles et contradictoires.

Dans l'approche actuelle, les négociations de paix menées par les gouvernements israélien et palestinien sont souvent des catalyseurs de violence. La violence est souvent utilisée comme un moyen de saboter les négociations ou les accords entre ces gouvernements.

Avec l'approche de la Confédération, des sessions parlementaires réunissant les 300 députés auront lieu quotidiennement. Les réunions et les votes seront essentiellement graduels et terre-à-terre. Selon toute vraisemblance, ils ne traiteront pas de questions capitales en une seule fois et n'attireront donc pas de tentatives de sabotage. Les problèmes essentiels seront résolus de manière graduelle.


17) Q. Comment est-ce que la Confédération Israélo-palestinienne pourra résoudre des points aussi difficiles que l'occupation, les réfugiés et le terrorisme?

R. Nous ne savons pas comment le Parlement de la Confédération choisira de traiter de telles questions. Ce que nous savons, c'est que la Confédération aura à sa disposition certains outils dont les gouvernements israélien ou palestinien n'ont jamais disposé. Ces outils rendront la Confédération plus à même d'aborder les problèmes et de les résoudre.

- l'objectivité – Etant donné que la Confédération Israélo-palestinienne est un gouvernement indépendant et des Palestiniens et des Israéliens, elle est conçue pour résoudre les problèmes de manière à veiller au plus grand bien des deux peuples et non d’un seul des deux camps.

- la viabilité – La Confédération Israélo-palestinienne est conçue exclusivement pour négocier et parvenir à des accords entre ses députés. La CIP n'a pas d'autre objet que de négocier quotidiennement ces problèmes et les résoudre pacifiquement. L'objet unique de la CIP est de faire la paix.

- la flexibilité – Parce que la CIP est un gouvernement indépendant à la fois des Palestiniens et des Israéliens, elle aura une plus grande flexibilité pour trouver des solutions innovantes ou partielles qui n'ont pas encore été suggérées par les gouvernements palestinien ou israélien.

- l'accessibilité – Du fait que la CIP est composée de Palestiniens et d'Israéliens rassemblés, elle aura un plus grand accès aux gouvernements et/ou aux personnes qui sont difficilement accessibles à l‘une ou l’autre des deux parties.


18) Q. Si je n'ai pas confiance en eux, comment puis-je faire partie du même gouvernement qu'eux?

R. Le gouvernement de la Confédération est créé de telle manière que la coopération des deux camps est essentielle. Nous avons créé de multiples niveaux de contrôle et d'équilibre qui font qu'un camp sera dans l'impossibilité de prendre l'avantage sur l'autre. Ce système de gouvernance requiert la coopération des deux côtés. Sans coopération, rien ne peut être fait.

Par exemple, pour voter une loi, il faudra qu'au moins 55% des députés israéliens votent « oui » et qu'au moins 55% des députés palestiniens fassent de même. Si l'un des deux côtés n'est pas d'accord avec la loi proposée, celle-ci ne pourra pas passer. De plus, les chefs d'États israélien ou palestinien ont la possibilité de mettre leur véto pour bloquer ladite loi. Si l'un des deux met son véto, la loi ne pourra pas passer. Nous pourrions citer de nombreux autres exemples qui prouvent que notre constitution promeut des mécanismes de contrôle et d'équilibre.
En lisant la totalité du texte de notre constitution, l’on peut voir que nous avons accordé la plus grande attention aux questions d'équité et de coopération.


19) Q. Est-il juste que des gens qui sont en dehors de la région imposent une Confédération?

R. Dans toute l'histoire et jusqu'à notre époque, des personnes, des gouvernements et d'autres entités du monde entier ont tenté d'influer sur le cours des évènements dans la région. D'ailleurs, l'État d'Israël lui-même a été conçu à l'extérieur. Le conflit israélo-palestinien a pris des proportions mondiales. Des gens sont affectés par ce conflit dans le monde entier. Les médias du monde entier commentent ce conflit quotidiennement. Les Israéliens et les Palestiniens sont éparpillés dans le monde entier et ils ont conservé des liens émotionnels, politiques et économiques très forts avec cette région.

Des gouvernements et des personnes font du lobbying permanent afin d'influencer les décisions dans la région.

Depuis des décennies, les gouvernements israéliens et palestiniens n'ont pas réussi à trouver une solution et ils ont parfois même aggravé la situation.

Notre organisation est composée de Palestiniens, d'Israéliens et de personnes ayant d'autres origines et d'autres religions. Nous croyons qu'une vision extérieure est parfois préférable pour trouver, dans un conflit, une approche équitable et raisonnable. Les Israéliens et les Palestiniens sont englués dans ce conflit et trop souvent, il leur est difficile de voir les choses avec objectivité. Nous sommes heureux de proposer un mécanisme qui aidera à résoudre le conflit.


20) Q. Qui est considéré comme citoyen palestinien?

R. Un citoyen palestinien est quelqu'un qui est reconnu comme tel, selon les lois palestiniennes.


21) Q. Qui est considéré comme citoyen israélien?

R. Un citoyen israélien est quelqu'un qui est reconnu comme tel selon les lois israéliennes.


22) Q. La constitution peut-elle être changée?

R. Oui, le Parlement de la Confédération Israélo-palestinienne pourra amender la Constitution, à condition que les amendements proposés soient approuvés par les députés palestiniens et israéliens selon les procédures décrites plus haut.


23) Q. Comment puis-je aider?

R. Si vous habitez la région et que vous êtes un citoyen d'Israël ou de Palestine, vous pouvez vous enregistrer pour voter et vous pouvez également déposer votre candidature au Parlement ou à la Présidence. br /> SSi vous résidez en dehors d'Israël ou de la Palestine, vous pouvez encourager ceux que vous connaissez en Israël ou en Palestine à s'enregistrer pour voter ou à déposer leur candidature au Parlement ou à la Présidence.

Étudiez la question. Lisez tous nos documents. Nous sommes convaincus que plus vous lirez, plus l'idée d'une Confédération vous semblera attractive.

Quelque soit l'endroit où vous résidez, nous avons besoin de votre contribution financière. Vous pouvez effectuer votre contribution en ligne. Veuillez aller à notre « page contribution » afin de nous aider à écrire l'Histoire.

Translation made available by:
Bernard Henry
Email: bjhworld@hotmail.fr

 
Sign up for our Email Newsletter
Privacy
Sign up for our Email Newsletter